L'arrivée de l'oiseau à la maisonLe Quotidien de l'oiseauLes Cris de l'oiseau


L'arrivée à la maison

Quand vous arrivez avec votre oiseau à la maison, il est préférable de lui laisser du temps pour s'adapter à son nouvel environnement. Il sera dépaysé pour les premiers jours, c'est une situation très stressante pour lui. Il sera peut-être même nerveux. Chez l'éleveur, tout étaient parfaits. Il était très calme et enjoué et voilà qu'à la maison, il est nerveux et stressé. Ne vous inquiétez pas, c'est normal, il passe par pleins de sentiments. La peur, la peine, l'insécurité, tout va rentrer dans l'ordre d'ici quelques jours. Laissez-lui juste un peu de temps. Il vit un gros changement. Une nouvelle maison, une nouvelle cage et des nouveaux humains, il ne sait pas trop ce qui se passe. Il est perdu et doit faire la coupure d'avec son ancien foyer. Donc, pour les premiers jours et la première semaine, soyez doux et patient, ne le manipulez pas les premières journées.

Évitez de lui montrer les autres animaux de compagnies ou trop de personnes différents les premières journées.
Laissez-lui une période d'adaptation d'au moins une semaine.

Parlez-lui souvent et doucement pour qu'il puisse établir un lien de confiance avec vous.

   
haut de la page


Le Quotidien
Votre oiseau fait maintenant partie de votre vie quotidienne, vous devez lui consacrer des moments pendant la journée puisque la plupart des oiseaux de compagnie sont maintenant en majeur partie des oiseaux nourris à la main. Il va de soi qu'il vous demandera un minimum de votre temps à passer avec lui pour jouer et lui donner de l'affection. Vous devez donc le sortir à tout les jours. Pour les premières sorties, faites-le brièvement, 15 à 20 minutes par fois sont suffisantes.

Récompensez-le souvent lorsqu'il a de bons comportements par des choses qu'il aime manger. Friandises pour oiseaux par exemple ou un morceau de fruit. Ça peut être n'importe quoi de simple et peu coûteux. Mon amazone par exemple, juste à lui montrer la boîte de spaghetti cru et il ferait n'importe quoi! Les premières sorties doivent se faire après la période d'adaptation.

En fait, la sortie n'est pas un problème. C'est plutôt le retour qui peut être plus problématique! Si vous n'arrivez plus à le prendre pour le remettre dans sa cage, vous pouvez user de certaines stratégies. Par exemple, placer une gourmandise dans son auget de façon à ce qu'il la voit et l'obliger ainsi à retourner dans sa cage pour la prendre. La meilleure façon est de le faire monter sur sa main ou son bras et l'obliger à y retourner même si il décide de pincer un peu.
 

De cette façon, vous établissez la hiérarchie et lui montrer que c'est vous qui décidé. Il est très important que l'oiseau sente que vous avez confiance en vous. Il ne doit jamais sentir que vous avez peur de lui sinon c'est lui qui gagnera et il utilisera ensuite la manipulation. La meilleure façon de procéder est toujours avec le renforcement positif en lui offrant des récompenses ou simplement par une caresse, ceci est suffisant. Surtout, ignorez ses manipulations et ses petits caprices!

   
haut de la page


Les cris
Le cri est un moyen de communication. Certains oiseaux crient plus fort que d'autres selon l'espèce. Chaque perroquet est différent. Souvent, nous sommes responsables de leurs cris. C'est leur seule façon de communiquer avec nous, de nous avertir qu'il est content ou impatient, qu'il est là, de ne pas l'oublier. Il a passé toute la journée seul à nous attendre. Il a peut-être faim ou soif. Chose certaine, il veut vous dire quelque chose, à vous de le découvrir. Avec un peu d'expérience, vous allez finir par deviner et même connaître ce que chacun de ses cris signifient.

Si vous prêtez trop d'attention à ses cris et vous dépêcher d'aller voir ce qui se passe, il continuera puisqu'il attire ainsi votre attention. C'est exactement ce qu'il veut la plupart du temps et c'est exactement ce qu'il ne faut pas faire sinon il continuera à crier. Il ne faut pas non plus répondre à ses cris en lui offrant quelque chose pour acheter la paix et le silence. Sinon, pour lui, vous le récompensez lorsqu'il cri et comprendra que c'est bien de crier. Souvent, il essai de vous dire quelque chose. Il se peut très bien qu'il ait faim ou qu'il lui manque quelque chose. Ça peut aussi être l'ennui. Si après quelques temps il se sent abandonné, il n'est plus l'attrait de la maison, essayer de découvrir ce qu'il veut exprimer et ensuite il sera plus facile de travailler et de trouver une solution au problème.
   
haut de la page